Les monnaies de confiance

Nombre de monnaies présentées: 16

En 1789, les caisses de l'Etat sont vides. Pour éviter la banqueroute, le 2 Novembre, l'Assemblée Constituante décide de mettre les biens du Clergé à la disposition de la Nation.

Les 19 et 21 décembre 1789, elle prévoit l'émission d'assignats portant intérêt à 5%, remboursables sur le produit de la vente des biens du clergé et garantis par les biens nationaux. Finalement, et contrairement à ce que l'on peut lire souvent, les premiers assignats ne seront émis qu'en juin et août 1790 (même si certains sont datés 1789) et ne rapportent que 3%. Cette première émission comprend trois valeurs : 200, 300, et 1000 livres.

Au 7 septembre 1795, 45 milliards d'assignats ont été émis et les intérêts ramenés à 0. Cette inflation provoque une hausse constante du coût de la vie, une dépréciation continue de l'assignat et la disparition du numéraire métallique.

Pour combler le déficit en petite monnaie et faciliter les achats de la vie courante, des entrepreneurs privés ont mis en circulation des monnaies de cuivre, ou plus rarement d'argent. Elles n'eurent jamais cours légal mais circulèrent abondamment de 1791 à 1794 bien qu'interdites par décret en 1792.

Les visites quotidiennes


Copyright :

Toutes les images de ce site sont la propriété de la personne ayant pris les photos.Toute utilisation des photos est strictement interdite sans demande préalable à l'auteur via le lien contact.